Archive | Cinéma RSS feed for this section

Pourquoi il faut aller voir Django unchained ?

27 Jan

Ca faisait longtemps que je ne vous avait pas parlé d’un coup de coeur ciné ici ! La semaine dernière, je suis allée voir le nouveau Tarantino. Et je me suis délectée de ce film. Pourquoi ? Décryptage

Django-Unchained

L’histoire : celle d’un chasseur de primes plutôt progressiste, déguisé en dentiste, qui s’associe à un esclave noir pour retrouver les frères Brittle et empocher une grosse prime. Celle d’un esclave qui s’associe à un chasseur de primes pour être libre et retrouver sa femme, dont il a été séparé. Détail important : l’histoire se déroule dans le sud des Etats-Unis, 2 ans avant la guerre de Sécession. Dans ce milieu ultra conservateur, le duo improbable ne passe pas inaperçu.

La musique : une BO excellente qui rythme le film, des musiques toujours bien choisies. On dit bravo.

Les acteurs : Christoph Waltz, aussi excellent que dans Inglorious Basterds, délectable en chasseur de primes à l’accent allemand. Jamie Foxx, sublime dans son rôle d’esclave affranchi et déterminé. Léonardo Di Caprio, crédible dans son rôle de méchant propriétaire de plantation. Et Samuel L Jackson, très bon également dans son rôle de vilain perfide.

Django-Unchained-Wallpaper-Leonardo-Dicaprio

La mise en scène : la patte de Tarantino est bien là. C’est trop, et c’est ça qui est bien. Des scènes de bagarre exagérées, du sang qui gicle en abondance, des personnages qui volent littéralement … une véritable caricature du cinéma d’action. Les scènes s’enchaînent et le film claque. Tout simplement. Les 2h44 passent sans une longueur. J’ai même entendu des gens derrière moi, une fois le film terminé, énoncer ce que je pensais « ça a vraiment duré 2h45? ».

En bref, si vous aimez Tarantino, allez-y les yeux fermés. Un gros coup de coeur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

La chasse

25 Nov

Un paisible village danois où il fait bon vivre, du genre habité uniquement par des bucherons sympas avec une forte propension à faire la fête et qui ont toujours l’air de bonne humeur. Un petit jardin d’enfants où travaille Lucas, le quadra séduisant séparé de sa femme. Et Klara, fille du meilleur ami de Lucas.25

Par un tout petit mensonge, la vie de la communauté tout entière bascule dans le chaos et l’hystérie collective. Le quotidien de Lucas, qui venait tout juste de sortir la tête de l’eau, devient un véritable cauchemar.

Dès le début, on sait que c’est un mensonge. Tout le long du film, on ressent frustration et malaise. Comment se sortir de cette situation ? Est-ce simplement possible ?

Ce film de Thomas Vinterberg (Festen) est magnifiquement servi par Mads Mikkelsen. Nominé à Cannes dans plusieurs catégories, le film traite de sujets graves sans tomber dans le cliché. Saisissant et à voir, absolument.

Laurence Anyways, histoire d’un amour impossible

1 Oct

Retour sur un film sorti en salles il y a 2 mois, mais qui me tient à coeur.

 

A seulement 23 ans, Xavier Dolan signe ce troisième film, absolument boulversant. Le jour de son anniversaire, Laurence annonce à Fred qu’il veut devenir une femme. Maisnil veut qu’ils restent un couple. Comment un couple peut-il survivre à cette situation ? Peut-il d’ailleurs y survivre ? Comment trouver ces marques dans cette situatin bousculée ? Amour impossible, relations conflictuelles avec la mère, Xavier Dolan nous offre une nouvelle variation sur ces thèmes que l’on retrouve dans ces 2 premier films.

Plans photographiques, bande originale canon, personnages attachants, ce film est servi par un jeu d’acteur génial. En bonus, on (re)découvre avec plaisir des artistes comme Duran Duran.

 

Si on aime ce film, on aime aussi : J’ai tué ma mère et Les amours imaginaires, les précédents films de Xavier Dolan. Et on attend le prochain avec impatience…